mer 4 fév 2009

Homme marié depuis 25 ans veut éviter le divorce

04 02 2009
Homme marié depuis 25 ans

Les mails des internautes célibataires sont toujours simples à traiter. On lit, on constate et on répond. Mais quand un draginaute, a 49 ans, un enfant, 25 ans de mariage dans les pattes, et qu'il demande de l'aide pour reconquérir sa femme, c'est plus du tout la même chose, et ça remet rapidement nos esprits de dragueurs du dimanche en place.


"Bonjour

Je m'appelle S et ne souhaite pas que mes coordonnées soient divulguées, par contre mon histoire qui est hélas celle de beaucoup d'hommes de mon âge, cela ne me dérange pas. J'ai 49 ans, un enfant de 15 ans, et après 25 années de mariage ma femme décide de quitter notre domicile pour aller vivre une vie mieux remplie seule.

Elle a 45 ans et veut "s'éclater", le ron ron de notre existence lui pèse, mon caractère irascible aussi. Elle pense pouvoir partager notre fille qui elle ne veut pas, pas plus que moi d'ailleurs qui subit cette situation. Après 4 mois de séparation je l'aime toujours autant, et bien que j'assume toute les taches et les frais inhérent à la maison où nous restons mon enfant et moi, son absence me pèse et me torture.

Elle a dit ne plus m'aimer car elle a bien des griefs à mon égard, ce que je ne nie pas, elle veut passer à autre chose comme bien des femmes dans cette tranche d'age et situation établie. Ma fille qui lui reproche de nous avoir abandonnés, a les mêmes sentiments que moi, car elle m'aime et partage depuis longtemps les mêmes idéaux de fidélité, franchise et respect de la parole donnée.

Mon projet contre beaucoup d'avis est de reconquérir ma femme, de la ramener à la maison, mais je n'ai que mon amour, mes paroles maladroites et des promesses auxquelles elle ne semble pas croire.

Certains se battent pour des causes plus nobles, j'en conviens, mais la mienne à mes yeux a beaucoup d'importance, surtout que je suis persuadé que ma fille a besoin de sa maman avec nous, et ce n'est pas moi qui lui fait dire. Je reproche à beaucoup de couple de disparaître sans rien tenter pour essayer de se sauver. Mon combat a l'issue plus qu'incertaine, surement le plus important de ma vie, et semble inégal face aux modes actuelles de renoncement aux efforts.

Mais je suis convaincu qu'il est juste et je veux le mener jusqu'au bout, et si il y a "victoire" je ne serai pas seul à la partager.

Alors j'accepte tous les conseils saufs ceux qui me prescriront d'abandonner. Peut être existent-ils des avocats susceptibles de plaider une pareille cause auprès de celle ou j'aimerais continuer à vivre. Peut-être y a-t'il des plans à respecter.

J'avoue par ailleurs que je comprends ma femme qui s'identifie à cette société du consommable précaire comme beaucoup, et ne lui en veux pas. Mais comment la convaincre que l'on peut avoir aussi plaisir à rendre heureux les gens qui vous aiment et que sauver une famille si petite soit-elle peut-être valorisant ?

Je pense qu'il va falloir que je la drague de nouveau mais elle ne veut rien savoir, je ne pense pas qu'il y ait un amant, mais je ne veux pas en être sûr, ce serait trop dur pour moi.

Je vous remercie de votre attention et de vos réponses éventuelles."

Draginautes, à vos plumes et commentaires, tout conseil est bon à prendre pour cet homme. Nous préparons prochainement une réponse personnalisée pour ce triste cas précis, afin de tenter d'éviter la case divorce.

6 commentaires à Homme marié depuis 25 ans veut éviter le divorce

04 02 2009
Marco :

Bonjour,
sa femme "a des griefs contre lui", mais nulle part il ne semble se poser des questions sur lui-même... Avant de la convaincre de changer d'avis, il faudrait qu'il lui prouve qu'il peut changer durablement. Enfin, ce n'est qu'un avis d'un internaute de passage :-)

04 02 2009
Domi :

Quelques pensées qui me viennent :
- Bien des femmes se battraient pour avoir un homme comme vous ;
- L'amour ne se mérite pas, il se donne ;
- Les griefs ne sont que des excuses pour se justifier et déculpabiliser. On a tous des griefs ;
- En tant qu'individu, elle est libre et responsable. Pour le bien et pour le mal ;
- Je ne peux que vous souhaiter bon courage, qu'elle revienne à vous et votre enfant, comme le fit le fils prodigue le fit. Et que vous ayez la sagesse du père de la parabole...

05 02 2009
pascal7777 :

Bonjour , j'ai connu votre situation enfin une situation qui lui ressemble . Ma femme a décidé à 49 ans de me quitter et de partir avec un autre . Elle me reprochait l'ennui et certains défauts très réels que je n'ai pas chercher à nier non plus. Je l'aimais. J'aurai pu me séparer comme une grande majorité des couples avec tout ce que cela comporte de contraintes et de souffrances . Mais j'ai décidé de réfléchir différemment . Ma priorité était de l'aimer . J'ai donc changer . Tout ce qu'elle me reprochait je l'ai changer . Et plus encore .

Un changement difficile au début . Mais un an après j'ai réussi . Je suis un autre . Je n'ai pas chercher à ce qu'elle revienne . Je n'ai pas chercher à la faire souffrir . Je lui ai donner sa liberté et de mon coté j'ai commencer à vivre autre chose. Et doucement parce qu'elle me voyait autrement , parce que certainement elle a vu un espoir ; au lieu de se détacher totalement elle est revenue vers moi , revenue doucement . Je n'ai jamais penser à moi , et je ne me suis jamais enfermé dans un amour dépendant . Je vivais libre et je la laissais libre . Mais en conservant un amour sans condition . Tout lui démontrait que je l'aimais toujours et que je l'aimerai à jamais . Et elle a retrouvé confiance en moi .

Elle ne me voyait plus comme un mari avec ses défauts mais comme un homme libre heureux indépendant et sans contrainte . Aujourd'hui elle est là à mes cotés et m'aime à nouveau comme je n'aurai jamais pu l'imaginer . La difficulté est de ne pas retrouver les vieilles habitudes passées . Continuer à l'aimer et à la rendre heureuse . La surprendre pour éviter la routine qui tue la vie à deux. Et ce n'est pas si facile ... Voilà , chaque situation est différente mais je crois en l'amour et dans la liberté . Je ne vous conseille rien , simplement de choisir à chaque fois l'amour plutôt que la haine , l'espoir plutôt que la désespérance .... Bonne chance .

05 02 2009
s........... :

Merci pour ce cadeau, Pascal , ma fin de journée sera plus belle grace à vous et en cette période ou chaque heure est passée dans le doute et l'amenuisement de mon espoir et merci au autres pour les réponses rapides et si sinscères .................encore.

31 03 2009
anonyme :

je suis comme le premier qui a poste, il faudrait que tu t'interroge sur toi même :

Qu'est ce que tu es pres à faire pour elle, changer les comportement qui l'insuporte,

le problème est de regagner sa confiance apparemment elle à l'air echaudée

Il y a un prix a payer des erreurs du passé, rien ne peut être comme avant i lfaut trouver un nouvel equilibre, different de celui qui tu as connu

Le mieux est peut être d'aller voir un conseiller conjugal si elle est d'accord

09 04 2009
welcome :

« Il a fait 4 000 kilomètres pour rejoindre celle qu'il aime et moi je n'ai pas été fichu de traverser la rue pour te retenir »
…donc un conseil: Allez voir Vincent Lindon dans "Welcome" le film de P. Lioret
…un film d’une sobriété époustouflante sur…
…“L’Amour au temps du Ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire (sic!) …”
…et qui, à côté des aspects sociaux-politiques… parle beaucoup du sujet de ce blog…

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.