Contrôle technique automobile : 4 conseils pour éviter la contre visite

Un véhicule particulier dont le pois total à charge est inférieur ou égale à 3,5 tonnes est soumis à un contrôle technique périodique, ce contrôle est votre initiative et doit être fait par un organisme agréé à vos frais. Le contrôleur technique doit effectuer et vérifier des points de contrôle (133 points).

Dans quel cas effectuer un contrôle technique de votre véhicule ?

Globalement, un véhicule neuf dispose de 4 ans avant de devoir faire son premier contrôle technique, puis il devra le renouveler tous les 2 ans après cette première période de 4 années post achat.

Mais il existe d’autres règles qui vous obligeront à le faire : par exemple, si vous comptez changer, acheter ou vendre votre véhicule, vous êtes dans l’obligation de vous procurer un procès-verbal. En effet, pour toute vente de véhicule, un contrôle technique de moins de 6 mois est exigé.

Pour vous éviter toute surprise d’une contre-visite une fois le contrôle effectué, le contrôleur vous prescrit soit un procès-verbal favorable ou défavorable selon les défaillances constatées : mineurs, majeurs ou critiques.

Ces défaillances doivent être réparées chez un garagiste pour que vous puissiez circuler et dans des délais différents, en général 60 jours après le contrôle technique, et dont les réparations sont toujours à votre charge. Par ailleurs, la contre-visite est globalement payante, sauf de rares cas où le centre de contrôle technique l’indique clairement. 

Pour éviter cela, voici quelques recommandations afin d’éviter toutes surprise.

Comment faire pour éviter la contre visite ?

Vérifiez et testez vos feux d’éclairage :

Feux de croisement, feux de route, feux des clignotants, éclairage de la plaque d’immatriculation , feux de stop, feux de détresse, comme elles font partis des défaillances majeurs et pour des raison de sécurité.

En cas ou vous êtes seul pour contrôler, stationnez-vous en marche arrière contre un mur clair pour tester tous les feux.                                                                    

Contrôlez vos pneus :

Un examen visuel vous permet de détecter les coupures, les boursouflures sur les flancs, ou les usures de la bande de roulement grâce au témoin dans les rainures du pneu, souvent dues à des chocs contre les trottoirs.

Au cas où vous deviez changer un pneu, vous devez toujours changer les deux pneus d’un même essieux en même temps afin d’éviter un déséquilibre.

Contrôlez vos freins :

Si vous êtes dans l’impossibilité de le faire visuellement en cas d’arrêt, effectuez quelques kilomètres pour chauffer vos freins, en freinant normalement avant le passage au contrôle technique.

Cela permet aussi la montée en température du moteur qui passera le contrôle anti-pollution (entré en vigueur depuis le 1er juillet 2019).

Si votre véhicule est équipé de freins tambour à l’arrière, tirez le frein à main plusieurs fois à l’arrêt. L’efficacité de la mesure sur le banc de freinage sera meilleure en stabilisant l’arrière (avec une caisse à outils par exemple).

Vérifiez les équipements : 

Vérifiez la bonne fixation, la lisibilité et le bon état des plaques minéralogiques à l’avant et à l’arrière de votre véhicule. Votre pare-brise ne doit pas présenter de fissure supérieure à 30 centimètres, les balais d’essuie-glaces, les rétroviseurs intérieur et l’extérieur doivent être en bon état et fonctionner correctement.

Assurez-vous la bonne fixation des sièges, le fonctionnement de toutes les ceintures de sécurité. Vérifier le bon fonctionnement de l’avertisseur sonore (klaxon) et sa commande.

Contrôlez tous les niveaux :

Contrôlez les niveaux d’huile de direction assistée, et de liquide de lave-glaces.

Vérifiez le bon fonctionnement de vos portes  Contrôler les niveaux d’huile moteur, de liquide de refroidissement, liquide de frein, liquide avant, arrière, capot et hayon. 

Le droit de rouler s’avère plus difficile, le renforcement du contrôle technique est devenu un examen plus exigeant. Sans forcément être un spécialiste, des défauts sur votre véhicule peuvent être repérés et être corrigés afin de s’éviter le désagrément d’une contre-visite.

Recent Articles

Bien être des séniors : la technologie de la vidéosurveillance pour surveiller les plus âgés

Votre père ou grand père dort-il ? Est-il réveillé ? Il ne répond pas à vos appels et vous vous inquiétez, à...

Voyage : peut on avoir deux passeports français ?

Vous êtes de nationalité française et vous souhaitez faire une demande pour obtenir un deuxième passeport, pour des raisons pratiques, ou à...

De quelle manière contacter les journalistes sur les réseaux sociaux ?

Depuis déjà plusieurs années, les attachés presse ne peuvent plus se cantonner aux appels téléphoniques et aux mails : les réseaux sociaux sont...

Financement pour les start-up : comment monter un bon dossier ?

Obtenir un investissement d'un fond ou d'un business angel est très difficile, surtout pour une start-up. Dans cet article, nous allons vous...

Conseils pour gérer une crise sur les réseaux sociaux

Avoir une entreprise c’est prendre des risques, et savoir gérer des crises. Pour les gérer sur les réseaux sociaux,...

Related Stories

Leave A Reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay on op - Ge the daily news in your inbox