dim 11 nov 2007

Les tchats, guide de la drague sur internet (partie 2)

11 11 2007
Kit de survie Dragiweb

Seconde partie du guide de la drague sur les tchats en ligne. Après la préparation stratégique du profil et du choix du pseudo, on passe aux choses sérieuses. Voici quelques conseils de base pour ne pas finir la soirée sur Second Life à se réinventer une vie parallèle.


Sur le net, la première phrase a autant d'importance que dans une rencontre « in da real life ». Vous n'imaginez même pas le nombre de personnes qui viennent dire « salut ça va » sur les tchats. Il suffit de faire le test et de se connecter sous un pseudo de fille sur tchatche.com pour comprendre que 95% des premières phrases d'un tchat sont ennuyeuses, et qu'en moins de 5 min, il y a déjà 30 personnes qui nous abordent. Il n'y a pas de secret, comme expliqué dans La théorie du P.O.G.H, l'originalité est indispensable si l'on souhaite obtenir une réponse et se démarquer. Prenons un exemple concret :

Pseudo : Lily_dragon

Description : Envie de discuter

Ville : Paris 75

Cette fiche est loin d'être détaillée (aucun hobbie de précisé), donc pour aborder une discussion avec Lily_dragon, ce n'est pas évident, mais il existe plusieurs phrases types qui fonctionnent très souvent, teintées d'humour bien évidemment :

- « Salut Lily_dragon, tes parents sont sympa de t'avoir donné ce prénom mais ça devait pas être facile en primaire. »

- « Lily_dragon, je suis astrologue médium, et d'après Jupiter et l'étoile de l'ours, je vois que tu es actuellement dans une pièce, devant un écran, avec un clavier et tu lis ce que j'écris. J'ai faux ? »

- « Salut, on ne se connaît pas, mais j'hésite entre éteindre mon ordinateur et te rendre heureuse. Tu me conseilles quoi ? »

En règle générale, il suffit de remplacer le pseudo par celui de votre cible, et de rectifier selon les besoins. Il y a toujours un pourcentage de chance de tomber sur une personne dénuée de toute activité sociale et sous antidépresseurs, mais au pire des cas, le seul risque, c'est de passer pour un taré aux yeux d'une internaute, rien de grave en soi.

Après la première phrase d'accroche, il n'y a pas grand chose à faire, mis à part attendre que le poisson morde à l'hameçon. Une fois que c'est fait, il suffit de bien discuter sans vouloir aller trop vite, rien de pire qu'une personne qui brûle les étapes et qui dit au bout de trois phrases « si tu veux entendre ma voix de séducteur, prends mon numéro et appelles moi au 06 12 34 ... ». Si la personne ne répond pas, relancez-là une fois puis passez à autre chose.

Sur le tchat, apprenez à connaître un minimum votre interlocutrice, et dès lors que la conversation trouve son rythme de croisière, mais que vous sentez la demoiselle un tantinet méfiante (à juste titre vu les pervers qui squattent le net, tout le monde n'a pas la classe d'un draginaute), il faut que vous coupiez court à la discussion même si vous l'appréciez. En effet, rien de plus frustrant qu'une personne qui part soudainement. Voici une stratégie possible : « Je suis désolé mais je dois y aller, j'ai apprécié notre discussion, si tu veux on peut rester en contact ? »

Elle répond (dans le meilleur des cas) : « oui pk pas, moi aussi j'ai apprécié, c'était vraiment sympa »

« Ben le truc c'est que je suis pas souvent sur le tchat, donc je sais pas si t'as une adresse e-mail ou un num de tel ou te joindre ? »

En lui proposant les deux solutions, l'adresse e-mail et le numéro de téléphone, vous lui donnez l'impression d'un choix qui n'en est pas réellement un, car dans la « théorie de la séduction et drague sur internet » (théorie à venir très prochainement sur le sujet, même si je viens de l'inventer), le tchat se situe entre l'e-mail et la communication vocale / webcam. En d'autres termes, il n'y a rien de plus frustrant que de retourner à une communication dite épistolaire avec une personne que l'on a eu en direct live.

La logique de cette théorie voudrait que l'on passe forcément au niveau supérieur duquel on se trouve. Ici, nous en sommes au tchat en direct, si vous la sentez frileuse à l'idée de communiquer son numéro de téléphone, proposez-lui la solution « discussion par messagerie instantanée » en lui demandant son adresse MSN, mais un conseil d'expérimenté de la toile, n'hésitez pas à passer directement au stade terminal, à savoir « la rencontre en 3D temps réel » si vous sentez que c'est possible, car entre nous, discuter par ordinateurs interposés dans un objectif de couple est une perte de temps à long terme.

3 commentaires à Les tchats, guide de la drague sur internet (partie 2)

05 03 2009
Bio :

Je suis d'accord avec l'ensemble mais je rajouterai quelques touches selon mon point de vu

Pour la phrase d'accroche :
il ne faut pas que la phrase d'accroche soit aussi bien rédigée, ça donne l'impression que tu lui accordes trop d'importance, il faut aussi bien insister sur le fait que ta phrase d'accroche doit découler de ta personnalité pour pouvoir ensuite enchainé de façon, être congruent quoi ;) un exemple pour illustrer :
j'aime bien la première mais moi j'utiliserais plutot "mais c'est quoi ce pseudo pourri ! :p " avec le smiley, faut que chacun s'adapte à sa personnalité c'est important de ne pas prendre des phrases d'accroches toutes prêtes
Il y a d'autres moyens de trouver des bonnes phrases, on peut facilement s'aider de la description de la gonzesse =)

Pour la papote :
S'en suis la papote qui souvent en découle de la phrase d'accroche choisie, si blanc il y a on peut facilement relancer par le fameux "t'habites ou ? " =) mais c'est vraiment dans le pire des cas il vaut mieux essayer d'être drôle de se détacher de la masse .

Ensuite toutes les filles ne sont pas là pour faire des rencontres la plupart y sont pour passer le temps, pour s'amuser papoter enfin bref, on s'en fout l'important est de les mener là ou on veut. Si une fille est vraiment attirée par vous (parce qui va s'en suivre ) elle refusera pas une rencontre meme si elle était à la base là pour papoter. c'était juste une parenthèse pour introduire comment se donner les coordonnées.

_S'échanger les coordonnées
Proposer l'alternative tel ou msn est une bonne idée merci ;)
ainsi que le "je dois m'en aller " elle sent que vous lui échappez donc elle baisse sa garde et est plus ouverte à donner ses coordonnées (j'utilise aussi) sinon quand la discute fut fun j'aime bien le faire comme ça personnellement " xxxxxx@hotmail.fr tu me plais bien toi =) "
et hop fini.
Quant à la rencontre c'est vrai qu'il faut bien entendu ne pas attendre trop longtemps, mais en fait il faut plutôt sentir Le moment venu. Plus la fille est jeune et plus il faut à mon avis passer de temps sur msn (je parle pour les plus jeunes ) je suis pas pédophile hein x) mais jeune.

21 04 2009
Amour :

Une bonne technique assez complète pour draguer sur des tchats et autres, merci pour les conseils !

25 04 2009
Mariespider :

J'ai du me perdre sur la toile lors d'un bras de fer avec une araignée... et me voilà !
Très amusant ce blog, et étant une fille authentique (comme en témoignent mes hormones autant que mes caractéristiques physiques ) je peut affirmer , qu'un mec originale qui mise sur l'humour sera beaucoup plus attractive parce que recevoir 10 000 messages genre " t'est chaude ? " "t'est célib ?", c'est lourd.
De l'humour ,c'est une vraie bouffée d'air, croyez moi.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.