lun 29 oct 2007

Les tchats, guide de la drague sur internet (partie 1)

29 10 2007
Kit de survie Dragiweb

Les tchats présentent tous les avantages d'une communication directe : on commence par un salut, quelques smileys plus tard on peut espérer obtenir un numéro ou un rdv si l'on s'y prend bien. Dragiweb pense à vous et vous donne quelques conseils pour réussir cela.


Pour les chanceux qui ont connu la période de l'Internet ultra bas débit, j'ai nommé le 56K, à cette époque un site de tchat en ligne a connu un grand succès : Caramail. C'était l'époque de la découverte de la drague, des « ASV » ou encore « je suis seul sur Paris ». Des « caracouples » se sont mêmes mariés suite à leur rencontre. L'époque des salons privés. L'époque où l'on se demandait pourquoi certains pseudos n'étaient ni bleus, ni roses. L'époque où des dizaines de techniques fleurissaient sur le web pour se connecter en tant qu'administrateur, afin d'avoir tous les droits possibles. Nostalgie, quand tu nous tiens.

Pour les plus expérimentés (qui a dit geek ?), il existait aussi le logiciel mIRC, qui permettait de se connecter aux channels IRC et d'y dialoguer avec d'autres utilisateurs / utilisatrices. Et pour les dinosaures de l'informatique, ils envoyaient des pings à des machines au hasard, en espérant que derrière la machine se trouverait une créature de rêve aux lèvres pulpeuses également passionnée d'informatique (l'espoir fait vivre).

Aujourd'hui, même si les tchats n'ont plus le même succès qu'avant, vu l'ascension grandissante des réseaux sociaux (myspace, facebook, machin truc etc), ils restent néanmoins un endroit où l'on peut faire des rencontres gratuitement, à condition de bien s'y prendre. Alors, jeune lecteur, Dragiweb t'apporte quelques conseils afin de ne pas finir aux oubliettes parmi les 23 284 connectés.

Pour cet article, nous allons utiliser le site suivant : http://www.tchatche.com (on peut s'y connecter sans inscription).

Le point important avant même de commencer à tchatcher, c'est de bien remplir son profil. Bon, disons le tout de suite, « seducteur_tenebreux » comme pseudo, ça ne fait d'effet sur personne. Le principe n'est pas de définir une qualité dans son pseudo, même si tout le monde vous trouve ceci ou cela. Évitez donc la surenchère à cinq cents, et les pseudos du type « regard-qui-tue75 », même si vous avez un oeil vert et l'autre bleu ... Optez plutôt pour un surnom que l'on vous donne, quelque chose d'assez sobre, qui peut être légèrement drôle ou original, sans être un pseudo à rallonge. Un pseudo qui en dit vaguement sur vous, mais qui soit prononçable donc que l'on peut mémoriser, et qui laisse un chouilla rêveur sur la personne avec qui on discute (XR355_BG16 par exemple, donnera l'impression que l'on parle à une personne faite de boulon et de circuit électronique, et qui peut rouler des mécaniques à tout moment ... ok elle était facile celle-là, le changement d'heure y est pour quelque chose).

On peut aussi laisser une description originale, plutôt qu'un classique « célibataire et cherche meuf ». Le premier reflexe sur un tchat lorsqu'une personne vient nous parler, c'est de regarder son profil pour voir l'âge, la ville et la description. Donc on peut aisément profiter de la description pour donner un aperçu de sa personnalité et se démarquer des autres. A éviter les phrases du type « bogoss charmeur », même si vous n'avez pas d'autre idée (il vaut mieux laisser vide parfois que de forcer son imagination et écrire ce genre de chose), parce qu'un bogoss charmeur, en principe, ne drague pas sur un tchat et surtout n'a pas besoin d'internet pour faire des rencontres.

Une fois le profil bien rempli (ne pas oublier de préciser la ville, histoire de géolocaliser vos cibles et donc d'éviter les relations à distance avec une célibataire du Poitou... ou pas), vous entrez dans l'arène. Commence alors le vrai combat, c'est-à-dire vous donner une visibilité au milieu des 23 284 célibataires relous qui bombardent tout ce qui bouge. Parce que la réalité des tchats, c'est bien ça, des types qui prennent une phrase plus que classique et la copie/colle à tout le monde, nous pouvons appeler cela de la drague de masse, ou plutôt des mecs à la ramasse.

''__Partie 2 du guide de la drague__''

5 commentaires à Les tchats, guide de la drague sur internet (partie 1)

29 10 2007
Youri :

Oui, effectivement, lors du début du web, les chats étaient un bon moyen de faire des rencontres.

Mais cela a toujours un caractère assez cheap et "insécure". Je pense que cela s'adresse plus à des jeunes ados à la recherche d'un plan c.. qu'a des adultes responsables recherchant une relation sérieuse...

Cela est d'autant plus vrai aujourd'hui.

29 10 2007
Dodo :

Et c'est sur quel site(s) qu'il faut aller pour tchater ??

02 02 2009
marie542 :

franchement j'ai bcp aim ce blog :)

03 02 2009
catwoman :

merci pour l'artclle, si seulemment vous etiez un peu pluss precis dans votre analyse!!!

07 02 2009
lysa83 :

chapeau :) to be or not...

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.